Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Assurance crédit immobilier Caisse d’Epargne : l’offre en détails !

Depuis la promulgation des lois Lagarade et Hamon, les emprunteurs ont plus de choix en matière d’assurance-crédit immobilier. En effet, aujourd’hui ils ne sont pas obligés de souscrire à une assurance de prêt auprès de leur banque, opter pour le contrat d’une autre banque est possible.

Vous êtes intéressés par la formule d'assurance de Caisse d'Epargne, mais vous ne savez toujours pas si cette formule est plus avantageuse pour vous ? Ses garanties, ses taux actuels et ses avantages, nous vous donnons nos conseils et nos avis dans ce qui suit.

La souscription à une assurance crédit immobilier Caisse d’Epargne

Pour adhérer à l’assurance emprunteur chez la Caisse d’Epargne, vous devez suivre deux formalités : 

Formalités administratives 

 Vous devez remplir une demande de souscription, avec toutes les informations sur votre prêt, pour que la banque puisse traiter votre dossier avant de vous rendre une réponse. Votre dossier doit contenir :

  • Les 2 derniers avis d’imposition,
  • vos 3 dernières fiches de salaire,
  • 3 relevées de compte bancaire,
  • un justificatif d’identité,
  • une justification de domiciliation,
  • un compromis de vente.

Formalités médicales 

Il est obligatoire aussi de remplir un formulaire médical. De plus, la banque peut vous demander de faire un bilan, tout dépend de votre âge et de l’emprunt. Si vous avez une maladie et que Caisse d’Epargne a refusé votre demande à cause de votre problème de santé, il existe un autre moyen pour vous assurer grâce aux contrats individuels. assurance credit immobilier casse epargne

En effet, cette formule est plus adaptée à chaque profil et elle peut parfois assurer même les personnes avec un risque de santé. Par contre, vous devez payer une surprime, selon le résultat du bilan médical.

Les taux actuels d’une assurance crédit immobilier Caisse d’Epargne

Les taux de l’assurance prêt immobilier chez la banque Caisse d’Epargne varient principalement selon l’âge, la durée du prêt et du montant emprunté. Pour vous donner une petite idée, voici les taux moyens obtenus par des clients de la banque en Mai 2020  :

  • 15 ans : 1,55%,
  • 20 ans : 1,76%,
  • 25 ans : 1,98%,
  • 30 ans : 2,29%.

À noter que les taux proposés par la banque ne seront définitifs qu’après l’étude de votre dossier médical.

Les garanties d’une assurance crédit immobilier Caisse d’Epargne

La Caisse d’Epargne propose plusieurs garanties à ses clients. Nous allons traiter les garanties les plus importantes du contrat d’assurance de prêt immobilier :

La garantie décès

 En cas de décès de l’assuré, la banque rembourse la totalité du capital restant de son prêt.

La garantie perte totale et irréversible de l’autonomie/PTIA

Si l’assuré se retrouve dans une situation d’invalidité physique ou mentale, avant l’âge de 65 ans, Caisse d’Epargne prendra en charge le capital restant de son prêt.

La garantie incapacité temporaire totale/ITT

  • Les salariés : si l’assuré est un salarié dans une entreprise et est reconnu dans une situation d’incapacité temporaire totale, la banque remboursera les échéances de son prêt dans la limite de la perte de son revenu.
  • Les non-salariés : si l’assuré est travailleur mais non salarié et est reconnu dans une situation d’incapacité temporaire totale, il sera indemnisé jusqu’à 100% du montant de son échéance.
  • Les personnes sans activité professionnelle au moment du sinistre : si l’assuré n’exerce aucune activité professionnelle et est reconnu dans une situation d’incapacité temporaire totale, il sera indemnisé jusqu’à 50% du montant de son échéance.

La garantie perte d’emploi

Le paiement du montant mensuel d’un assuré ayant perdu son emploi sera pris en charge par la banque.

Le coût d’une assurance crédit immobilier Caisse d’Epargne

Les tarifs proposés par la banque Caisse d’Epargne varient selon les deux modes de calcul des cotisations de l’assurance. Vous avez le choix entre :

  • Sur le capital initial (primes variables) : vos cotisations seront calculées sur le montant total de votre crédit immobilier emprunté à la Caisse d’Epargne.
  • Sur le capital restant dû (primes fixes) : vos cotisations seront calculées sur le montant de votre crédit immobilier qui reste à rembourser après chaque année.  

Les cotisations d’assurance sont moins chères si elles sont calculées sur le capital restant dû. Par contre, si vous avez l’intention de revendre votre bien dans les 5 prochaines années, nous vous conseillons d’opter pour les primes variables, car vous allez payer moins en début de votre prêt.

Les avantages et inconvénients d’une assurance crédit immobilier Caisse d’Epargne

En adhérant à une assurance de crédit immobilier chez Caisse d’Epargne, vous bénéficiez de plusieurs avantages. Par exemple :

  • Les formalités administratives de souscription sont très simples et rapides comparées à ce qu’exigent les autres banques.
  • Une garantie d’incapacité temporaire (ITT) sans limite de durée et elle couvre même les assurés sans activité professionnelle.
  • Vous n’êtes pas dans l’obligation de déclarer un changement de votre activité professionnelle durant tout votre prêt.
  • Les tarifs n'évoluent pas. 

Bien sûr, tout comme les avantages, les inconvénients sont présents chez chaque banque. Il faut juste savoir comment gérer le ratio entre les deux, les inconvénients ne doivent pas dépasser les avantages. 

En ce qui concerne Caisse d’Epargne, le plus grand défaut de cette banque est ses tarifs. En plus d’être relativement plus chère que les autres banques, ces derniers changent selon la localisation de la Caisse d’Epargne la plus proche de vous. Ce qui est contraignant pour certains clients.assurance credit immobilier casse epargne

La résiliation d’une assurance crédit immobilier Caisse d’Epargne

La résiliation de votre contrat avec Caisse d’Epargne est possible grâce à la promulgation des lois Lagarade et Hamon,  il faut seulement faire votre demande correctement :

  • Contactez Caisse d’Epargne pour l’informer de votre souhait de résiliation de votre contrat.
  • Cherchez une autre formule d’assurance plus avantageuse pour vous.
  • Contactez la banque prêteuse pour demander son autorisation concernant le changement de l’assurance.
  • Demandez à votre nouvelle banque prêteuse si elle peut prendre en charge votre résiliation. Sinon, envoyez votre demande de résiliation par courrier postal à Caisse d’Epargne.

Si le contrat que vous voulez résilier a été souscrit il y’a plus de 12 mois, il faudra prévoir un préavis de deux mois et vous devez respecter une équivalence de garanties entre le premier et le deuxième contrat.

Si votre contrat a été souscrit il y’a moins de 12 mois, le préavis est de 15 jours et vous pouvez trouver un contrat qui couvre plus de garanties. En ce qui concerne votre lettre de résiliation, vous devrez l’envoyer à Caisse d’Epargne en recommandé avec accusé de réception à l’adresse postale suivante : Caisse d’Epargne – service résiliation assurance emprunteur – 26/28 rue Neuve Tolbiac – CS 91344 – 75633 Paris Cedex 13.

Laissez un commentaire

0/100